Découvrir le projet

Le projet en bref

Le projet consiste à réaliser des voies dédiées aux bus et à créer une nouvelle ligne de bus entre Val de Fontenay et Chelles-Gournay. Il s'accompagnera d'une réorganisation du réseau de bus local pour maintenir une desserte à Nogent-sur-Marne RER et au-delà de la gare Chelles-Gournay. Le bus Bords de Marne reprendra en partie l'itinéraire de l'actuelle ligne 113, principalement sur l'ex-RN 34. Pour aménager des voies dédiées aux bus la capacité routière sera alors réduite sur certains tronçons.

Pour découvrir nos dernières vidéos, merci d'accepter .

Améliorer la circulation des bus

L’ex RN 34, axe majeur de desserte locale assurant une liaison directe avec Paris, est fortement empruntée (17 000 à 29 000 véhicules/jour), en particulier du rond-point du Général Leclerc au Perreux-sur-Marne à la place de la Résistance à Neuilly-sur-Marne et de la pointe de Gournay à l’entrée de Chelles.

La circulation des bus s’y avère aujourd’hui difficile. Les aléas de la circulation (congestion, arrêts sur voirie, carrefours à feux) génèrent des problèmes de régularité et un allongement des temps de parcours pour les lignes de bus qui l’empruntent, notamment la ligne 113. L’offre de bus est pourtant essentielle pour rejoindre le réseau ferré et accéder aux pôles d’emplois du cœur de la métropole.

 

Le Bus Bords de Marne circulera sur des voies de circulation dédiées avec priorité aux carrefours et aménagements ponctuels (couloirs d’approche et réaménagement de carrefours). Il bénéficiera ainsi d’une meilleure régularité et de temps de parcours réduits. Ces aménagements pourraient aussi bénéficier aux autres lignes de bus.

Des arrêts repensés

Aujourd’hui, 22 stations de bus, parfois très rapprochées les unes des autres sont implantées sur ce secteur, ne favorisant pas une circulation fluide des bus.

La nouvelle ligne Bus Bords de Marne desservira 17 stations, espacées de 500 m en moyenne et positionnées au plus près des quartiers d’habitation et des équipements. Elle assurera ainsi un bon équilibre entre une desserte fine du secteur et une offre de bus performante. L’emplacement des stations n’est pas encore définitif à ce stade.

Les stations du Bus Bord de Marne seront facilement repérables et accessibles à tous. Elles seront dotées de nombreux équipements (abri, assises, information voyageurs en temps réel, accessibilité aux personnes à mobilité réduite, borne d’achat de titres de transport…).

Relier les gares

Les gares de Val de Fontenay, Neuilly-sur-Marne et Chelles-Gournay constituent trois pôles majeurs permettant de rejoindre les pôles d’emplois de la métropole via le réseau ferré. Ce sont également les terminus d’une dizaine de lignes de bus. À sa mise en service, le Bus Bords de Marne reliera efficacement ces trois gares, afin de faciliter les correspondances avec l’offre de transport existante et future (mises en services du T1 et du prolongement du RER E jusqu’à la Défense et, à horizon 2030, mises en services des M15 et M16).

Accompagner le développement territorial

Chiffres clés

Améliorer le cadre de vie

Adapter le réseau de bus

Le projet s’accompagnera d’une réorganisation du réseau de bus local, afin que les autres lignes bénéficient de manière optimale des aménagements réalisés. Une desserte bus sera également maintenue sur les secteurs desservis par l’actuelle ligne 113 et non desservis par le Bus Bords de Marne : entre les communes de Neuilly-Plaisance et Nogent-sur-Marne, puis de Chelles-Gournay RER jusqu'à la mairie de Chelles et le centre-commercial Terre-Ciel. Les réflexions relatives à l’organisation précise du réseau seront menées 2 à 3 ans avant la mise en service du Bus afin de dimensionner l'offre au plus près des besoins observés.

Le centre opérationnel bus

Les centres opérationnels bus existants ne sont pas compatibles pour recevoir les futurs bus articulés à motorisation propre du Bords de Marne. Un nouveau centre opérationnel bus permettra d’assurer leur entretien, nettoyage, stationnement et de répondre aux besoins des autres lignes de bus du territoire. Deux sites à proximité du tracé et d’une surface adaptée, sont envisagés pour son implantation à ce stade des études :

  • À Chelles, sur l’emprise SNCF située au sud du faisceau ferroviaire ;
  • À Neuilly sur marne, sur les délaissés de l’autoroute A103.

À l’issue de la concertation, les études du schéma de principe se poursuivront sur un ou plusieurs de ces sites. Une attention particulière sera portée dès sa conception, à la qualité architecturale et environnementale de ce bâtiment essentiel au projet.

Le calendrier

Sans attendre la réalisation du Bus Bords de Marne, des actions ont et seront entreprises par Ile-de-France Mobilités et ses partenaires pour améliorer l’offre de bus actuelle. La ligne 643 a déjà été prolongée et renforcée et la ligne 203 sera prolongée à court terme pour permettre aux habitants du nouveau quartier Maison Blanche de rejoindre plus facilement le RER E au Chénay-Gagny et le RER A à Neuilly-Plaisance. Île-de-France Mobilités étudie en lien étroit avec les collectivités d’autres mesures ponctuelles pour améliorer de manière continue l’offre de bus actuelle et les conditions d’exploitation de la ligne 113.

Le coût et les acteurs